Astuces de Nutri-coaching

18. janv., 2018

Pourquoi incorporer du curcuma à nos préparations ?

 

Histoire :

Appelé "safran des Indes" ce rhizome apparaît, il y a plus de 4000 ans, en Asie.

En médecine chinoise et indienne, le curcuma représente un élément important contribuant au soulagement de multiples maux, tels que toubles digestifs, faiblesse des os et inflammations.

Grâce au commerce avec l'Orient, cette épice de couleur ocre arrive enfin en Europe, les Romains l'utilisait pour teindre les tissus.

Aujourd'hui :

Actuellement, c'est l'épice santé la plus courtisée du monde scientifique pour son efficacité, prouvée par différentes études, contre les douleurs rhumatismales et les troubles digestifs. Si l'on veille à en apporter tous les jours quelques pincées, le curcuma est capable de soulager les douleurs articulaires ainsi que les colites ! Il ne se passe pas une semaine, sans qu'une étude ne

soit publiée, tant ce "safran du pauvre" captive de par ses vertus, les professeurs Tournesol Cooldu monde entier!

La molécule phare :

La curcumine est l'une des principales molécules actives. A l'état frais, cette molécule est amplifiée grâce à l'huile que le rhizome renferme. Celle-ci en favorise la bonne assimilation de la curcumine par le corps. En cas d'usage de la poudre de curcuma prévoir d'associer poivre, gingembre et/ou huile (d'olive ...) au même repas. Tous ces ingrédients, accélèrent l'assimilation de la curcumine.

Et encore :

Le curcuma, non seulement riche en curcumine, renferme 7 anti-oxydants différents, de l'huile essentielle (dans le rhizome frais) ainsi qu'un stimulant, le zingiberene.

Vertus associées actuellement au curcuma :

  • Soulage les troubles digestifs
  • Prévention cancer (côlon, estomac, peau)
  • Soulage les inflammations
  • Participe à la prévention de la maladie d'Alzeimer (études établies et en cours de confirmation)
  • Participe à la prévention de l'infarctus
  • Booste l'immunité
  • Calme les règles douloureuses (une tasse d'eau chaude avec une cuillère à café de curcuma)

Le monde scientifique tourne autour des secrets encore non-révélés de cette épice d'or.

Notre rôle ?

Penser à la rajouter dans nos plats et pour vous donner des idées, Nutri-coaching a testé un plat idéal à base de curcuma !

Alors ? On y file, on y court, on y vole, on s'y plonge ! :{#smileys123.tonqueout} 

http://www.nutri-coaching.ch/427307976/5445651/posting/curry-de-poisson-au-curcuma-qui-va-faire-aimer-le-poisson-et-même-aux-plus-récalcitrants  

 

 

Sources :      

Les superaliments; A.Dufour; éd. LEDUC.S 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Curcuma 

https://insights.ovid.com/pubmed?pmid=18204357                                                                    https://www.passeportsante.net/

https://www.toutvert.fr/curcuma-proprietes-bienfaits/

https://pixabay.com

 

 

 

 

 

 

 

 

23. août, 2017

Les bienfaits de la myrtille ou bleuet

Ce fruit riche en fibres et en vitamines K, C et E accroit la vision nocturne, diminue la fragilité capillaire et prévient les infections urinaires.

Selon les régions, les myrtilles se récoltent entre la mi-juillet et la fin septembre. Il faut savoir que fraîche, la petite baie est légèrement laxative, tandis que séchée, elle combat la diarhée.

On lui prête la faculté de prévenir les infections urinaires à colibacilles, apaiserait également la colite spasmodique et soulagerait même les jambes lourdes ! 

Passeportsanté en fait un superaliment. Selon une étude américaine, la myrtille aurait le taux le plus élevé d'anti-oxydants différents pour un fruit et ne peut qu'être recommandée ... Nutri-coaching passe le message Aime bienGrand sourire

A vos peignettes et direction les alpages car un grand nombre de chercheurs la préfère à l'état sauvage : la baie magique garderait ainsi toutes ses propriétés intactes Amour

Recette ici :

http://www.nutri-coaching.ch/427307976/5081420/posting/tarte-champêtre-aux-mûres-myrtilles

 

 

 

Source : toutvert.fr ; PasseportSanté.fr ; Kalea AZ, Lamari FN, Theocharis AD, Cordopatis P, Schuschke DA, Karamanos NK, Klimis-Zacas DJ. 2006. Wild blueberry (Vaccinium angustifolium) consumption affects the composition and structure of glycosaminoglycans in Sprague-Dawley rat aorta. J. Nutr. Biochem. 17(2): 109-116CrossRef, Medline ; 

6. avr., 2017

... Et je mets dans mon panier 

Ail nouveau, asperge, carotte, cerfeuil, citron, chou-fleur, chou rave, chou rouge, chou vert, cresson, échalotte, épinard, fenouil, fève, laitue, morille, noix, oignon, orange, oseille, pamplemousse, persil, pissenlit, poireau, pomme et radis figurent au premier plan dans nos recettes d'avril. 

Pourquoi privilégier l'ail Incertain dans nos plats ? Plusieurs études confirment que l'ail agit de façon bénéfique sur notre santé : Il protègerait nos artères, réduirait notre taux de cholestérol et de tryglycérides, fludifierait le sang, diminuerait notre tension etc. Pour éviter les inconvénients digestifs que certains d'entre nous redoutent (relents désagréables jusqu'en fin de digestion), il est conseillé de le cuisiner cuit dans sa propre peau. On peut aussi mâcher du persil, des feuilles de menthe ou des grains de café en fin de repas. Alors ? Plus d'excuse de ne pas le consommer régulièrement en prévention de notre santé Grand sourire.

Dans mon panier d'avril, l'asperge fait une entrée d'honneur alors, ne la laissons pas filer sans en avoir dégusté !  Pourvue d'une forte densité nutritionnellle, elle bénéficie d'un faible apport énergétique faisant d'elle l'amie pour la vie de notre tour de taille, à condition (il en faut toujours Clin d'oil) de bien choisir sa sauce d'accompagnement ! L'asperge favorise l'élimination rénale (diurétique). Riche en fibres, elle remédie également à la paresse intestinale ... 

On termine l'inventaire de notre panier d'avril par le radis ? Son argument de poids ?

Le radis possède un indice de satiété maximal, c'est-à-dire qu'il va permettre de calmer rapidement la faim ... on peut songer sérieusement à l'intégrer dans nos collations, à l'apéro ou en entrée, ce qui diminuera la prise alimentaire du repas.

Je vous suggère donc une salade de quinoa-radis Grand sourire, alors rendez-vous dans mes recettes et vous la trouverez Aime bien ! 

Recette ici :

http://www.nutri-coaching.ch/427307976/4652537/posting/salade-quinoa-radis-aux-oignons-nouveaux-une-table-printanière-qhui-booste-notre-moral

 

 

Sources : Fondation Goodplanet ; 100 aliments IG, Ed. Thierry Souccar

Illustration : Les Jeanclode et Calendrier par Claire-Sophie Lozia

6. mars, 2017

Qui dit lait, pense au lait de vache .... mais pas que ... 

Il existe sur le marché tout un assortiment alternatif au lait de vache. Attention, ils n'ont en commun que le libellé "lait". A mon sens, celui-ci pourrait induire le consommateur, car les laits végétaux ne sont PASConfus des laits, mais biens des boissons végétales. 

Si par goût, par intolérance ou allergie, vous désireriez faire le pas, voici une liste des différentes boissons végétales que l'on peut acheter sur le marché : 

Amande; Avoine; Châtaigne; Chanvre; Coco; Epeautre; Millet; Noisette; Noix de Cajou; Quinoa; Riz; Soja. 

Je les utilise au même titre qu'un lait de vache avec les avantages d'être plus digestes et de ne pas contenir de lactose. Aux attentifs à l' index glycémique, (vous êtes de + en + nombreuxClin d'oil) je déconseillerais la boisson de riz (IG 85) ! Celle de coco (IG 40), à consommer modérement, tandis que les autres à volonté  (IG 30Aime bien.

Nous savons que le lait de vache, IG pourtant peu élevé (IG 30) , provoquerait un pic de glycémie Choqué!

 

illustration : pixabay.com 

1. mars, 2017

Quels sont les légumes et fruits à privilégier au mois de mars ?Confus

Betterave, céleri, citron, chou fleur, chou rave, chou rouge, chou vert, clémentine, cresson, échalotte, endive, kiwi, mâche, mandarine, morille, noix, oignon, orange, pamplemousse, panais, persil, poireau, pomme, salsifis, topinambour doivent occuper une place d'honneur dans notre panier de mars, si nous désirons être en accord avec notre santé et celle de la planète, en adaptant nos achats au fil des saisons. Pourquoi ? Parce qu'un fruit hors saison importé par avion consommerait 10 à 20 x plus de pétrole que le même fruit produit localement et acheté en saison (1). Plutôt convaincant comme argument ! 

Nous ne répèterons jamais assez souvent les recommandations de la Société Suisse de Nutrition : 5 portions de fruits/légumes par jour (2) !  Vous y êtes, vous ? Choqué Non ? Alors à la cueillette, tous ! Grand sourire

Sources : (1) Fondation GoodPlanet ; https://www.goodplanet.org/la-solution-est-dans-lassiette/ ; (2) SSN

Illustration: Les Jeanclode et Calendrier par Claire-sophie Lozia