22. juin, 2016

Qu'en est-il du cacao ?

LE CACAO

Le cacaoyer produit des fèves de cacao dont on va extraire l’amande, la fermenter puis la torréfier. On va ainsi obtenir une poudre nommée cacao.

L’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria et Cameroun), l’Asie du Sud-Est (Indonésie) et l’Amérique latine (Brésil, Equateur) représentent les principaux producteurs.

Le cacao arrive en 1528 en Europe, plus précisément en Espagne, apporté par l’explorateur Heràn Cortès. Consommé sous forme de breuvage, il reste rare et cher, réservé aux plus riches. On lui prêtait même des vertus aphrodisiaques.

Le chocolat remporte, à travers les siècles un véritable succès qui s’explique par son effet bénéfique sur l’organisme et le cerveau.

Les propriétés du cacao sont liées à sa composition complexe, tant au niveau de sa composition moléculaire que de ses nutriments.

Riche en minéraux (6,5 g pour 100g) : calcium, magnésium, phosphore, zing et fer et en vitamines hydrosolubles : B1, B2, B3, B6, B9, le cacao est un reconstituant de premier ordre. Les fèves de cacao contiennent naturellement d’importantes quantités de polyphénols, molécules antioxydantes, qui agissent favorablement sur les radicaux libres, responsables du vieillissement. Parmi les antioxydants du cacao, se distingue l’acide férulique qui aurait un effet préventif sur certains cancers.

Lors du processus de torréfaction, on extrait également la graisse, qui va donner le beurre de cacao, riche en vitamine E, dont la propriété principale est de redonner élasticité et tonus à la peau.

A ce stade, nous pouvons déjà retenir du cacao un apport nutritionnel intéressant et un effet anti-aging.Rougis

Seulement, le cacao a plus d’un tour dans son sac ! En effet, après les molécules antioxydantes,  intéressons-nous à deux autres molécules qui se distinguent dans la composition chimique du cacao, responsables d’effets  bénéfiques sur notre cerveau : la théobromine et la phényléthylamine.

Fonctionnement :

  • La théobromine : du grec theos et broma, « nourriture des Dieux »

Le chocolat est composé de plus de 500 espèces chimiques différentes. Parmi celles-ci, la théobromine provoquant, suite à l’ingestion de chocolat, une sensation de mieux-être. Cette molécule est présente en grande quantité dans les graines de cacao. Pour 100 g de chocolat noir, son taux s’élève à 0,5 g. Non nocive pour l’homme, cette molécule peut devenir mortelle chez certains animaux, en l’occurrence les chiens. On retrouve la théobromine dans le thé vert et le café. Elle agit comme stimulant, diurétique, vasodilatateur et cardio-stimulant.

  • La phényléthylamine : appelée aussi PEA

La phényléthylamine est produite naturellement par le corps humain. En cas de carence, elle occasionne fatigue et dépression. En quantité excessive, elle provoque nervosité et paranoïa. C’est cette molécule qui entre en fonction chez le sportif et qui caractérise son euphorie après un important effort. En abondante quantité dans le cerveau lorsque nous tombons amoureux, cette molécule a la capacité à améliorer notre humeur et même à diminuer la quantité nécessaire de sommeil ! Cette molécule miracle est présente dans le chocolat et stimule les neurones impliqués dans le système de récompense. L’activation de ce système procure une sensation de plaisir. Cette activation est déclenchée par un stimulus agréable. En l’occurrence ici par l’ingestion de chocolat. Et lors de chaque nouvelle action, la mémoire lui associe des sensations, ainsi le cerveau sait plus vite qu’il doit activer le circuit de récompense et émet une réponse très rapide. Il n’est d’ailleurs pas exeptionnel que le seul fait de sentir l’odeur du chocolat peut activer nos glandes salivaires.

 

Conclusion :

La théobromine et la phényléthylamine présentes dans le chocolat sont les principales causes de notre mieux-êtreAmour lorsque nous en mangeons.

Au mot cacao, nous pouvons associer les mots tels que :

  • Reconstituant
  • Antioxydant
  • Anti-déprime
  • Stimulant
  • Diurétique
  • Vaso-dilatateur
  • Bien-être 

Le cacao a donc tout pour séduire Cour, surtout si nous le consommons sans sucre et à 100%, donc aucune raison de s’en priver, surtout qu’il existe une multitude de façons de l’accomoder :

  • Boisson avec de l’eau ou du lait
  • Plaques de chocolat
  • Ganache : mélange de cacao et crème utilisé pour fourrer des pâtisseries
  • Confiserie
  • Pâtisseries
  • Liqueur

Ben... si vous êtes arrivées au bout de ce descriptif, vous avez bien mérité un p'tit remontant ? alors ouste aux "Recettes" Ha ha 

 

Sources et pour aller plus loin :

http://www.unifa.be/_STUDIOEMMA_WWW/images/publicaties/Brochure_Chocolat_2006_08.pdf

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cacao

http://plaisir-et-chocolat.e-monsite.com/

http://scienceamusante.net/wiki/index.php?tittle=La_th%C3%A9obromine

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9obromine

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ph%C3%A9nyl%C3%A9thylamine