28. sept., 2016

Eau du robinet VS Eau embouteillée, le libre choix en connaissance de cause

Les Suisses, champions du monde de la consommation d'eau minérale ?

Selon l'Association suisse des sources d'eaux minérales (mars 2016), en 2015 le marché suisse de l'eau minérale a connu une croissance de 4,7%.

La consommation annuelle globale a atteint 964,9 millions de litres. Chaque habitant a bu environ 115 litres d'eau en bouteille, contre 72 l de sodas. La bonne nouvelle: les Suisses boivent plus d'eau que de sodasClin d'oil Grand sourire!

Ecobilan a évalué l'impact de l'eau du robinet à Genève sur l'environnement : 

  • 0 emballage
  • 0 transport routier
  • 0 conditionnement
  • 0 point de vente 

Selon l'étude réalisée par ESU et publiée en 2006, l'eau du robinet a jusqu'à 1'000 x moins d'impact sur l'environnement que les eaux en bouteilles.

Ex. : une bouteille PET 1l, eau minérale d'Europe représente 0.42 kg d'émission de CO2, contre 0.0004 kg d'émission de CO2 pour une carafe 1l eau plate. 

Plus économique, l'eau du robinet ne coûte  en moyenne que 0.2ct/l., soit de 100 à 500 fois moins qu'une eau en bouteille ! 

L'eau potable distribuée sur les réseaux suisses est de bonne, voire de très bonne qualité.

Alors robinet ou bouteilleIncertain ?

"Consommer de l'eau du robinet ou en bouteille est un choix individuel, mais les conséquences sont universelles ! "

Avant de faire notre choix, allons plus loin avec ces 2 films :

Vidéos:

Eau du robinet et eau en bouteille : quel prix ? Et quel impact sur l'environnement ? Durée 2'34"

https://www.youtube.com/watch?v=0EUJ_9a0fxQ

L’eau en bouteille (Arte Thema ). Durée 27’38’’

https://www.youtube.com/watch?v=oBMHYbiYGwg

 

Sources :

"Les Suisses boivent toujours plus d'eau minérales", 24Heures du 30.03.16

http://www.24heures.ch/economie/Les-Suisses-boivent-toujours-plus-d-eau-minerale/story/12204746

"L'eau du robinet, purement équilibrée, simplement écologique", fasicule SIG 

"La folie de la consommation d'eau embouteillée" Développement durable et société, 2016 Thelma Hutin